La jungle et ses habitants

Les singes philosophes dans la jungle

Ni dieu, ni bête

Après les rats...les singes. Dans la jungle, un vieux singe « la sage » et son fidèle disciple conversent autour des mystères de l’être humain. L’homme représente pour lui, le modèle que les singes doivent imiter. Doit-il suivre son exemple pour arriver à son niveau, voir même le dépasser ?! Le vieux chef en est persuadé et il va tenter de convaincre son disciple favori : la technologie, la guerre, le consumérisme et la télévision, autant de pistes à suivre pour se hisser au niveau de l’homme !

Ce dernier reste dubitatif, pourquoi ne pas rester ainsi avec la nature, profiter de ce qu’elle offre. Au fil des aventures et de ses rencontres avec les hommes, le doute, l’incompréhension et les déceptions vont alors faire leur apparition. Rien de tel que la réalité des faits pour démolir les plus belles théories. Plus coloré que Pacush Blues, il n’en est pas moins emprunt de réflexions philosophiques sur la société et ses habitants.

JPG - 134.9 ko

- Ptiluc répond :

"Ni Dieu ni bête" ? Tu remplaces tes rats par les singes, ils t’énervaient ?

Non, ils ne m’énervaient pas, ils étaient coincés par un contrat. Il y a eu une période où, comme tout auteur qui voit ses chevilles enfler, je me suis engueulé avec mon éditeur. Je ne pouvais pas faire des rats que chez Vents d’Ouest. Pendant la durée de notre guéguerre, il fallait que je trouve graphiquement un personnage qui s’anime de la même façon que les rats, non pas qui leur ressemble mais qui aie la même gestuelle. Pour imager, j’ai pris un paper board et j’ai décomposé un rat. D’autres personnages que des rats ? Allez, va pour les singes ! Et regarde, les grenouilles, finalement c’est jamais que des rats auxquels t’as enlevé les accessoires. C’est pour ça que dans Rat’s il y a des grenouilles. Je suis vraiment un méga flemmard !

Interview pour Bd à bd

JPG - 67.8 ko
JPG - 62.7 ko
JPG - 54 ko
JPG - 71.3 ko