Les Pieds Nickelés vus par ...

En collaboration avec Luz et Malaka, Ptiluc a sorti un album des Pieds Nickelés en novembre dernier...

JPG - 313.7 ko

En collaboration avec Luz et Malaka, Ptiluc a sorti un album des Pieds Nickelés en novembre dernier...

Le Mot de l’éditeur : Les Pieds Nickelés, Vu par... T1 - Les... Dans une chambre d’hôtel miteuse, Croquignol, Ribouldingue et Filochard sont comme d’habitude à la recherche d’un moyen, forcément malhonnête, de gagner un peu d’argent. L’annonce d’un prochain voyage présidentiel visant à diffuser les Droits de l’Homme sur les cinq continents donne une idée de génie à Croquignol ! Grâce à Wikipédia© et à Facebook™, Ribouldingue se retrouve ainsi dans la peau d’un expert en communication de notoriété internationale et justement spécialisé dans la "vente" des Droits de l’Homme aux opinions publiques ! Parvenus à se faire embarquer dans la tournée présidentielle, nos trois compères vont eux aussi se mettre aux "affaires", requins parmi les requins…Quand trois observateurs intransigeants de notre époque s’emparent, le temps d’une histoire, des escrocs anar les plus connus de la BD, le résultat est explosif ! Dans ce premier volume des Pieds Nickelés vu par Ptiluc, Malka et Luz, les trois complices nous offrent un défouloir jubilatoire !

" Passer une heure, dix minutes ou trois mois à moto avec Ptiluc, c’est retenir avant tout cette voix, reconnaissable entre mille. Un mélange de passion et d’humilité, de tendre gentillesse et de bien d’autres choses. Sauf que ce soir-là, personne ne versait dans l’euphorie. Charle hebdo venait d’être incendié à coup de cocktail Molotov, et Glénat présentait le dernier ouvrage des Pieds Nickelés, signé Richard Malka, Ptiluc et Luz… justement de Charlie.

Une ouverture où les trois compères Nickelés tiennent une bombe. « Personne n’aurait pensé qu’un tel à propos aurait lieu. Et à vrai dire, on s’en serait bien passé, même si chacun plaisante un peu », nous glisse-t-on durant la soirée. Évidemment, tout le monde s’en serait passé.

Quelques minutes avec Ptiluc, ce sera toujours ça de pris. L’occasion de retrouver un motard impénitent, avec qui nous avions refait l’édition et de monde de la BD voilà un an. « Alors, on commence comment, cette interview ? Par le début ? » C’est parti, Ptiluc, c’est parti…"

Lire la suite sur ActuaLitté